HOMMAGE À RENÉ VAUTIER


Algerie_tours_detours_afficheALGÉRIE TOURS/
DÉTOURS
de Leïla Morouche et Oriane Brun-Moschetti

France/2007/1 h 54/Documentaire

Nous partons en Algérie en compagnie de René Vautier, cinéaste militant, considéré là-bas comme le papa du cinéma algérien. Témoin de la guerre, de la naissance et de l’âge d’or du cinéma en Algérie, il nous permet de replonger dans l’histoire pour mieux comprendre la situation actuelle du pays sur le plan du cinéma. Son regard se conjugue à ceux de différents professionnels du cinéma, d’hier et d’aujourd’hui, et de divers spectateurs.

Ces deux films sont l’occasion de (re)découvrir ce grand monsieur qu’était René Vautier, personnage incontournable de l’histoire du cinéma algérien.

Rene_vautier

« Né le 15 janvier 1928, René Vautier a tiré sa révérence ce dimanche 4 janvier 2015, à l’âge de 86 ans. On va beaucoup parler du film le plus connu du cinéaste, AVOIR VINGT ANS DANS LES AURES, qui raconte la désertion d’un soldat français en Algérie, refusant l’exécution sommaire d’un prisonnier algérien. Présenté à la Semaine de la critique à Cannes en 1972, le film s’inscrivait dans la veine de ses précédents métrages.
Le réalisateur, résistant en 1943, avait suivi les cours de l’Idhec avant de tourner, en 1950, AFRIQUE 50, évoquant les violences des autorités coloniales en Côte d’Ivoire et au Mali. Le film sera censuré durant quarante ans, et coûtera à Vautier un an de prison. Il est désormais sur internet. » Jean-Claude Renard, Politis

Séance(s) au 10e PCMMO
10 PCMMO VISUELSVendredi 3 avril 2015 à 20h45 au cinéma l’Ecran de Saint-Denis
Rencontre avec les réalisatrices
Vendredi 10 avril 2015 à 20h au cinéma l’Entrepôt de Paris
séance en partenariat avec l’association Panthéon Sorbonne monde arabe (PSMA)
Rencontre avec les réalisatrices 

ALGÉRIE TOURS/DÉTOURS sera précédé du court métrage LE GLAS de René Vautier lors des deux projections.

Leïla Morouche

leila_moroucheAprès des études en arts du spectacle à la Sorbonne et une formation en montage, Leïla Moroucheco-réalise ALGÉRIE TOURS/DÉTOURS en 2007, un portrait tout en nuances de l’Algérie d’aujourd’hui, à travers le prisme du cinéma et de la figure de René Vautier. Yézéméèd Yébaèd (2010) est son deuxième documentaire. Elle est également cadreuse et monteuse pour différentes captations de concerts ou spectacles. 

Oriane Brun-Moschetti

 oriane_brun-moschettiAprès un DEUG d’Histoire de l’Art et une Maîtrise d’Études Cinématographiques, elle travaille comme attachée de presse cinéma, administratrice de production et programme Cinés club et festivals. Vidéaste technicienne, elle se lance dans le montage vidéo et la prise de vues avant de passer à la réalisation de documentaires.

Galerie photos

%d blogueurs aiment cette page :