mardi 3 mars à 20h au cinéma l’Écran : DRESSAGE : soirée d’ouverture + HORN  en avant programme
mercredi 4 mars à 14h15 au cinéma l’Écran : SONITA en sélection pour le prix des dionysiennes
jeudi 5 mars  : LES FEMMES SELON LES HOMMES + précédé d’une table ronde sur les figures féminines inspirantes dans le cinéma
vendredi 6 mars au cinéma l’Écran4 mars à 18h30 au cinéma l’EcranCarte Blanche à Ghassideh Golmakani : focus sur les réalisatrices iranienne
– samedi 7  après-midi Marjane Satrapi avec :
PERSEPOLIS samedi 7 16h15
POULET AUX PRUNES 18h15
samedi 7 mars à 20h45 au cinéma l’Écran  ISRAFIL – film inédit
dimanche 8 mars 11h librairie Folies d’Encre – Brunch poétesses iraniennes
dimanche 8 mars 14h au cinéma l’Écran –  Ciné-gouter jeune public – La Montagne aux Bijoux
jeudi 19 mars à 20h au cinéma le Louxor  – YALDA, LA NUIT DU PARDON en avant-première
– samedi 21 mars  : Clôture iranienne au Studio d’Aubervilliers : RAVING IRAN  + HENDI AND HORMOZ

 

Toutes les séances au cinéma l’Écran sont accessibles en illimité avec le pass PCMMO à 14€ en vente ici !

 

Nos collaborateurs pour ce focus Iran :

BAMCHADE POURVALI

 

Bamchade Pourvali est docteur en cinéma. Spécialiste de l’essai filmé et du cinéma iranien, il enseigne à l’École polytechnique et est l’auteur d’ouvrages consacrés à Chris Marker (Cahiers du cinéma, 2003), Jean-Luc Godard (Séguier, 2006) et Wong Kar-wai (l’Amandier, 2007), ainsi que de dossiers pédagogiques sur L’Homme à la caméra de Vertov, Iranien de Tamadon et My Sweet Pepper Land de Saleem. Il a fondé le site Iran ciné panorama (www.irancinepanorama.fr), dédié à l’histoire et à l’actualité du cinéma iranien, et anime un rendez-vous mensuel de films iraniens au Lucernaire depuis 2016.

 

 

GHASIDEH GOLMAKANI

Née à Téhéran, Ghasideh Golmakani s’installe à Paris pour suivre des études culturelles et d’histoire

de l’art. De retour en Iran, elle réalise ses premiers films, des making-of pour de grands réalisateurs iraniens, en autodidacte. Les fictions et les documentaires qu’elle tourne ensuite exposent les tabous et les contradictions de la so

ciété iranienne et abordent des thèmes tels que le harcèlement de rue

et les violences envers les femmes, comme c’est le cas d’Online Shopping (2017) et de Horn (2018). Également curatrice, elle soutient activement le travail d’artistes iraniennes à travers le monde.

Catégories : Non classé

%d blogueurs aiment cette page :