affiche_noslieuxinterditsNOS LIEUX INTERDITS
de Leïla Kilani

France-Maroc/2008/1 h 42/Documentaire/VOSTF

40 ans après : le deuil des années de plomb au Maroc… NOS LIEUX INTERDITS a été tourné pendant le temps où s’est tenue au Maroc l’enquête de l’Instance équité et réconciliation, entre 2004 et 2007. Durant ces trois ans, le film accompagne quatre familles dans leur quête de la vérité alors qu’eux-mêmes ou les membres de leur famille ont été emprisonnés ou d’autres, disparus. Il laisse émerger un douloureux retour sur soi de toute une société, mais aussi un intime travail de mémoire et de deuil qui rejoint le travail cinématographique.
“ L’enjeu du film est de faire exister des gens qui ont été effacés politiquement au point de disparaître au sein de leurs familles.” Leïla Kilani

Séance(s) au 10e PCMMO
10 PCMMO VISUELS 

Samedi 11 avril 2015 à 20h au cinéma l’Entrepôt de Paris
séance en partenariat avec l’association Panthéon Sorbonne monde arabe (PSMA)


Leïla Kilani


 leila_kilaniNée à Casablanca en 1970, Leïla Kilani a toujours rêvé d’être clown. Elle vit entre Tanger et Paris où elle suit des études d’économie à Paris, obtient un DEA d’Histoire et de Civilisation de la Méditerranée puis prépare une thèse à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Elle réalise ses premiers documentaires dans les années 2000 avec des films très remarqués (Tanger le rêve des Brûleurs, en 2002, sur les candidats à l’émigration vers l’Europe, D’ici et d’ailleurs, documentaire sur la mémoire industrielle en France, ainsi que Nos lieux interdits en 2008) avant de réaliser Sur la planche, son premier long métrage de fiction.

Galerie photos

%d blogueurs aiment cette page :