FILM TOUT PUBLIC

Dancing_Jaffa

DANCING IN JAFFA

de Hilla Medalia

USA-Israël/2013/1h24/Documentaire

Après avoir vécu à l’étranger de nombreuses années, Pierre Dulaine, charismatique danseur professionnel maintes fois récompensé, retourne à Jaffa, en Israël, où il est né en 1944. Nostalgique des rues de son enfance, mais conscient de la tension qui règne entre les différentes communautés vivant à Jaffa, Pierre veut réaliser le rêve de toute une vie : faire danser ensemble les enfants palestiniens et israéliens, mettant ainsi à l’épreuve les croyances des familles et des enfants.
Un documentaire chaleureux et saisissant à voir absolument. 

Voir la bande-annonce

Pierre_dulainePierre Dulaine
Né à Jaffa en 1944, d’une mère palestinienne et d’un père irlandais, Pierre Dulaine quitte le pays avec sa famille en 1948 lors de la création de l’Etat d’Israël pour rejoindre dans un premier temps l’Angleterre puis la ville d’Amman, en Jordanie. En 1956, suite à la crise du canal de Suez et aux tensions dans la région, Pierre et sa famille s’envolent à nouveau pour l’Angleterre, pour s’y installer durablement. C’est à Birmingham, à l’âge de 14 ans, que Pierre commence à danser, dans un premier temps à l’école de danse Jean Johnson, puis dans celle de Bill Bocker. Pierre Dulaine et sa partenaire Yvonne Marceau remportent de nombreux prix et fondent en 1984 la American Ballroom Theater Company. Ils se produisent sur scène aux Etats Unis et à travers le monde entier.
Alors qu’il n’est pas revenu à Jaffa depuis son enfance, Pierre y retourne en 2011 pour réaliser son rêve : enseigner la danse aux enfants israéliens et palestiniens. Son but est de rapprocher les deux communautés, leur enseigner le respect à travers la danse, en engageant les enfants dans une interaction constructive. C’est là selon lui, que réside toute la beauté de la danse en couple : forcer deux personnes à se déplacer en ne faisant qu’un. Il croit qu’en modifiant les présupposés des enfants, on peut changer le futur. Il se lance donc dans une campagne de 10 semaines pour faire mentir des années de croyance. Pierre réussit à convaincre cinq écoles et 150 enfants de participer. Deux de ces écoles sont juives, deux arabes et une école est mixte. Après ces dix semaines, 84 enfants seront sélectionnés pour participer à la compétition finale. Le film se focalise particulièrement sur trois enfants, une enseignante et Pierre Dulaine. Tous viennent d’origines différentes.
Séances au PCMMO09 PCMMO_VISUEL 

 Mercredi 7 mai à 21h au cinéma l’Ecran de Saint-Denis  

 Jeudi 8 mai à 14h au cinéma l’Ecran de Saint-Denis

 

Photos du film

%d blogueurs aiment cette page :