affiche_rock_the_casbah ROCK THE CASBAH
de Laïla Marrakchi

Maroc-France/2013/1 h 40/Fiction

Avec Morjana Alaoui, Nadine Labaki, Lubna Azabal, Hiam Abbass, Adel Bencherif, Lyes Salem, Omar Sharif…

C’est l’été à Tanger. Suite au décès du père, une famille se réunit sur trois jours dans la maison familiale pour se remémorer les souvenirs et partager sa perte, comme le veut la tradition musulmane. L’agitation est à son comble d’autant plus que cet homme n’a laissé derrière lui que des femmes. Tout va basculer avec l’arrivée de Sofia, la fille cadette, celle qui a fait sa vie ailleurs. Actrice n’interprétant que des rôles de terroriste dans des séries américaines, elle arrive de New York après plusieurs années d’absences. Son retour va être le moyen de régler ses comptes avec ses sœurs et bouleverser l’ordre établi par ce patriarche depuis des années. Entre rire et larmes, une hystérie collective va mener chacune de ces femmes à se révéler à elle-même.
« Des situations empreintes de justesse et des dialogues intelligents et drôles rendent compte avec finesse de l’évolution de la société marocaine après le Printemps arabe. Toutes les interprètes féminines sont remarquables. Un film brillant, rock’n’roll, drôle et touchant. » Alain Grasset, Le Parisien

Séance(s) au 10e PCMMO
10 PCMMO VISUELSMercredi 1er avril 2015 à 14h15 au cinéma l’Ecran de Saint-Denis
Laïla Marrakchi 
laila_marrakchiRéalisatrice et scénariste marocaine née à Casablanca au Maroc, en 1976.
Titulaire d’un Baccalauréat Mathématiques et Sciences de la Nature obtenu à Casablanca, diplômée de l’ESRA en 1996, elle est titulaire d’une Maîtrise en Etudes Cinématographiques et Audiovisuelles acquise à Paris VIII, à Saint-Denis en 1999.
Laïla Marrakchi a effectué de nombreux stages depuis 1995, en tant que scripte ou assistante à la mise en scène, entre autres sur les longs métrages SOLEIL (Roger Hanin, 1996), FURIA (Alexandre Aja) ainsi que sur son court métrage OVER THE RAINBOW, sélection officielle Cannes 1997. Elle réalise son premier long métrage, MAROCK, en 2004.
Galerie photos
%d blogueurs aiment cette page :